Calcul du rendement maximal en hydrogène

Question:

-Comment calculer la quantité d’hydrogène (HHO) qu’un générateur peut produire?

Réponse:

– La génération d’hydrogène est basée sur l’électrolyse qui est gouvernée par les lois de la physique. Ce processus a été étudié il y a presque 200 ans par Michael Faraday qui a ensuite publié les “Lois de l’Électrolyse”.

Ces lois indiquent qu’une cellule d’électrolyse, fonctionnant avec un certain courant (ampérage), produira une quantité connue de HHO.

Les deux principales considérations sont le nombre de plaque électrode et la superficie de la surface effectivement active. La surface active est la surface des plaques moins la surface des joints.

Par exemple, si un générateur est équipé de plaques de 20 cm et de joints avec une largeur de 13 mm:

La surface de la plaque est: 20 x 20 = 400 cm².
La surface active est: 17,4 x 17,4 = 303 cm².

Le nombre de cm² doit être utilisé pour les calculs.

Michael Faraday a également démontré que les cellules d’électrolyse peuvent supporter jusqu’à 0,084 A/cm² sans surchauffe. C’est la norme utilisée pour concevoir un générateur HHO. Ainsi, un générateur avec une surface de plaque de 303 cm² peut supporter un courant jusqu’à 25,4 A.

Le nombre de plaques est également très important. Trop peu et le générateur aura une faible production de HHO et il surchauffera. Trop de plaques et le générateur pourrait ne pas fonctionner du tout.

Pour des véhicules à 12 V, le nombre idéal de plaques est de sept, ce qui créé six cellules d’électrolyse au sein du générateur.

À titre de simplification mathématique des lois de Faraday, un générateur de 7 plaques produira 64 ml/min de HHO pour un courant de 1 A.

Donc, le générateur de notre exemple aura un rendement maximal de 1,6 Litres/Minute (64 ml x 25,4 A).

Summary
Article Name
Calcul du rendement maximal en hydrogène. Lois de l'Électrolyse de Faraday
Description
La génération d'hydrogène est basée sur l'électrolyse qui est gouvernée par les lois de la physique. Ce processus a été étudié par Michael Faraday qui a ensuite publié les "Lois de l'Électrolyse". Ces lois indiquent qu'une cellule d'électrolyse, fonctionnant avec un certain courant (ampérage), produira une quantité connue de HHO. Les deux principales considérations sont le nombre de plaque électrode et la superficie de la surface effectivement active. La surface active est la surface des plaques moins la surface des joints.
Author
Publisher Name
Green Source Fuel Saving Technology
Publisher Logo