L’hydrogène expliqué

L’idée fausse la plus répandue à propos de l’hydrogène est que nous fabriquons du carburant à partir de l’eau. C’est totalement incorrect et, si c’était vrai, cela violerait plusieurs lois de la physique.

Il n’est PAS possible de générer de l’hydrogène avec un débit assez rapide pour être utilisé comme carburant principal. Les voitures fonctionnant à l’hydrogène existent. Elles sont conçues pour utiliser de l’hydrogène comme carburant principal. L’hydrogène est produit à l’avance. Comme toutes les voitures ordinaires ont besoin d’un réservoir de carburant, l’hydrogène est stocké dans des bouteilles à bord du véhicule.

Car using Hydrogen as fuel

Notre équipement est un accessoire bon marché, compatible avec tout type de véhicule de toute cylindrée.

L’hydrogène assiste le processus de combustion du carburant existant. Bien que vous bénéficierez d’économies substantielles en carburant, vous aurez toujours besoin d’un carburant principal.

Les générateurs hydrogène utilisent l’électricité issue de la batterie du véhicule pour diviser la molécule d’eau (H2O) en ses éléments fondamentaux : oxygène et hydrogène. Le gaz généré est ensuite injecté dans l’admission d’air du véhicule afin d’améliorer l’efficacité de la combustion et l’économie en carburant.

Dans un moteur standard, le cycle de combustion est très rapide : 0,007 seconde. La plupart des molécules de carburant sont trop grandes pour brûler en totalité au cours de ce laps de temps extrêmement court. La situation est aggravée par le fait que la bougie d’allume n’enflamme qu’un petit pourcentage de carburant. La flamme générée doit se propager d’une molécule de carburant à l’autre pendant sa propagation dans la chambre de combustion du moteur. Cela fait perdre un temps précieux.

L’hydrogène brûle et circule dans la chambre de combustion 10 fois plus vite que la flamme brûlant le carburant. L’hydrogène remplit l’espace entre les molécules de carburant et il a pour effet d’améliorer leur proximité. La flamme se propage plus rapidement et le carburant est exposé à la flamme plus tôt et sur une période de temps plus longue. Le résultat est une combustion plus complète et plus propre.

Vous pouvez voir l’hydrogène comme une bougie d’allumage géante dans votre moteur, contribuant à l’inflammation de tout le carburant plutôt que d’en laisser beaucoup imbrûlé.

La science derrière l’addition de l’hydrogène a fait l’objet de beaucoup de recherche et elle est bien comprise et documentée. Il est bien connu depuis plus de trente ans que la combinaison d’hydrogène et de carburant fossile, quand elle est brûlée dans des moteurs à combustion interne, augmentera significativement l’efficacité du moteur. Ce concept a été confirmé par de nombreux rapports publiés par la Société des Ingénieurs Automobiles (Society of AutomotiveEngineers – SAE).

Comment HHO fonctionne

Importance du nombre de plaques

Le nombre de plaques électrodes est l’un des aspects les plus important de la conception d’une cellule sèche, bien qu’il soit également le moins bien compris. L’efficacité d’une cellule est proportionnel au nombre de plaques jusqu’à un maximum de sept. Cette configuration en sept plaques électrodes signifie une plaque “positive”, une négative” et cinq “neutres”, créant six chambre de réaction d’électrolyse.

De manière simplifiée, chaque chambre de réaction requiert 2 Volts; c’est pourquoi une voiture à 12 Volts est limitée à des cellules à sept plaques. Les cellules à 13, 18, etc… plaques sont à la base plusieurs cellules à six chambres réunies ensemble pour former une unité.

Chaque cellule individuelle fonctionne à 12V. C’est la grande surface des cinq plaques neutres qui assure l’efficacité du générateur.

Le générateur à sept plaques créé 50% de plus de HHO que le design à 25 plaques. De surcroît, la forme en cube de la version à 25 plaques sera plus chaude et elle sera prône à une faible circulation et à la surchauffe.

Quantité d’hydrogène nécessaire

La quantité d’hydrogène nécessaire est déterminée par la cylindrée du moteur. 0,15 litre / minute par litre de cylindrée est l’idéal.

Par exemple, un moteur de 3 L donnera les meilleurs résultats avec un générateur produisant de l’hydrogène à un débit de 0,5 L / minute.

Des tests prouvent que le fait d’inonder le moteur avec trop d’hydrogène DIMINUE son efficacité et ses performances.

HHO needed per liter of engine formula

Consommation en électricité

8 à 15 ampères produiront assez de HHO pour un véhicule avec un moteur de 3L. Cette quantité est similaire à celle que vous consommez quand vous allumez la stéréo.

La formule approximative est: Amps = Taille du moteur (Litres) x 2.5

electricity needed to produce HHO per liter of engine formula

Cellules sèches et cellules humides

Avec le design de cellule sèche, seulement un minimum de liquide est contenu dans le corps du générateur. Pour stocker l’eau nécessaire, un réservoir annexe est nécessaire. Comparées aux cellules humides, les cellules sèches sont plus efficaces car seulement très peu de courant est perdu dans le processus d’électrolyse.

2019 All Rights Reserved Better Fuel Technology
×

Sélection de léquipement

Marque de voiture:

Année*:

Type de carburant*:

Cylindrée du moteur*:

Votre email*:

Non, merci!

You have Successfully Subscribed!